Coucou chers lecteurs,

dans cet article, je vais vous parler de la Maison des esclaves. Ce lieu historique est un endroit incontournable à visiter si vous avez l’occasion d’aller au Sénégal.

Cet édifice, devenu un monument historique, est situé sur l’île de Gorée proche des côtes de Dakar ( la capitale ). L’actuelle Maison des Esclaves daterait de 1776. Elle est située dans la rue Saint-Germain, sur le côté est de l’île.

Comme son nom l’indique, cet endroit a une grande portée symbolique en tant qu’emblème de la traite négrière.

Cette maison aurait été la dernière esclaverie à Gorée. La première remonterait à 1536, construite par les Portugais, premiers Européens à venir sur l’île en 1444.

Au rez-de-chaussée se trouvent les cellules ( hommesenfantschambre de pesagejeunes fillesinaptes temporaires ). Dans celles réservées aux hommes, faisant chacune 2,60m sur 2,60m, on y mettait jusqu’à 15 à 20 personnes, tous assis le dos contre le mur, des chaînes les menottant du cou et aux bras.

L’effectif dans cette petite maison d’esclave variait entre 150 à 200 esclaves. L’attente de départ durait parfois près de trois mois. Tous partaient vers les Amériques, mais le pays de destination dépendait des besoins des acquéreurs.  Le père pouvait, par exemple, partir en Louisiane aux États-Unis, la mère au Brésil ou à Cuba et l’enfant à Haïti ou aux Antilles.

Près de 8 millions d’esclaves ont passé la porte de non-retour.

Etant d’origine moitié sénégalaise, je suis particulièrement sensible à l’histoire de l’île de Gorée et je ne manque jamais d’y retourner chaque fois que je viens à Dakar!

N’oubliez pas de lire mes autres articles sur le Sénégal…